C’est dans le département du Var que Les Arcs ou encore les Arcs-sur-Argens se trouvent. La particularité de cette petite commune française est son quartier médiéval surplombant le centre-ville. Sa petite forêt de 1 500 ha se trouvant en plein centre du massif des Maures vient compléter son panorama unique. Une destination à ne surtout pas manquer lors d’un voyage dans la région du Var.

L’histoire des Arcs

Le nom de cette commune « Les arcs » venait de l’antique Castrum de Arcubus qui faisait référence aux arches d’un pont dans le temps. En 1010, la commune a été appelée Arcos. C’est par la suite que le temps a fait son œuvre et a fait évoluer l’appellation même de la commune.

Concernant son histoire, la présence des hommes dans les Arcs remonte à la préhistoire. Des fouilles archéologiques dans les marais du Thouars ont révélé la présence de deux cabanes. Par contre, c’est au XIe siècle que l’histoire de l’homme moderne commence dans la région. En effet, c’est à cette période que l’abbaye de la Celle-Roubaud a été construite. C’est, aujourd’hui, un monument historique classé disposant d’une chapelle. Viennent ensuite la construction du château de Villeneuve au XIIe siècle et la construction du donjon communément appelé Tour Sarrasine au XIIIe siècle.

Les sites proposés par la commune

Nombreux sont les sites proposés par la commune des Arcs. Seulement, le plus enthousiasmant est la cité médiévale présente au sein de la ville. Cette cité comprend également le donjon qui, avec ses 19 mètres de hauteur, est comme la cerise sur le gâteau formant l’exquis de la commune. Parmi les composants de la cité médiévale, il y a un campanile qui a été construit au XVIIe siècle, une église construite entre le XIIe et le XIIIe siècle ainsi que l’église de notre Dame appelée, aujourd’hui, la chapelle Saint-Pierre. On y fait de nombreuses expositions artistiques maintenant.

Il y a également la visite du monastère de la Celle-Roubaud qui est, aujourd’hui, appelée château Sainte-Roseline. Il a été restauré et occupé pour être, aujourd’hui, l’un des domaines viticoles récurrents de la région.

Parlons de la légende de Roseline

Pour la dose de mystère, la cité médiévale renferme la légende de Roseline. Elle est la fille de Giraud de Villeneuve qui était le seigneur des Arcs dans le temps. Cette légende fait référence au miracle des roses. En effet, c’est pendant la période de crise que la fille avec un grand cœur décida d’aider les pauvres qui sollicitaient son aide. Elle a été surprise par son père en train de rassembler de la nourriture qui s’est transformée en pétales de rose.