Le Musée Municipal d’Art et d’Histoire se trouve à Draguignan, 2 rue Gabriel Péri, Colombes. Ce musée est un lieu où l’on expose plusieurs types d’arts retraçant différentes histoires dans différents domaines comme le sport, l’industrie et bien d’autres encore. Cet endroit est non seulement un site touristique d’exception, mais aussi un lieu de divertissement et de pédagogie. Des expositions temporaires y ont lieu de temps en temps. Ce sont des moments propices pour découvrir des fonds scénographiés autour d’une thématique particulière. Et bien sûr, il y a aussi des expositions permanentes dans le musée.

L’ancien régime et le centre de documentation

Les différents éléments, objets et pièces qui composent les collections de ce musée sont orientés sur plusieurs thématiques. Il y a particulièrement ceux qui représentent l’ancien régime. Ils retracent l’histoire traversée par les Colombes et en quelque sorte la naissance de cette contrée. Il faut noter que cet endroit est aussi un théâtre où se jouent les destins de plusieurs personnalités connues dont la souveraine Henriette d’Angleterre, épouse de Charles Premier d’Angleterre. Ces histoires sont griffées dans le musée.

Les pièces marquant la création de plusieurs endroits historiques dont le village de Colombes en 1780 fait également partie de cette collection.

Le centre de documentation retrace également l’histoire de la ville. Il concentre aussi des éléments des Beaux-Arts et un fond de cartes postales de Colombes datant de 1900 à 1920. Cette sorte d’exposition n’est accessible que sur rendez-vous.

Les autres collections

Parmi les collections présentes dans le musée, il y a celles qui remémorent l’ère industrielle. Cette partie de l’histoire date du XIXe et du XXe. Pour la ville de Colombes, ces siècles sont marqués par des noms célèbres à savoir Guerlain le parfumeur, Ericsson le génie de la téléphonie, Goodrich le constructeur de pneus ou encore Kleber. Maquettes, objets divers et flacons font office de témoins du passé pour cette ère qui n’est pas vraiment lointaine.

Le domaine sportif de Colombes est aussi sujet d’une collection particulière dans le musée. Toutes les pièces de ce recueil narrent l’évènement sportif du stade Yves du Manoir qui commença son histoire en 1924 avec les Jeux Olympiques. Il resta le haut lieu des rendez-vous sportifs de l’hexagone jusqu’à la métamorphose du Parc des Princes au début des années 70.

En outre, plusieurs éléments, dont des dessins, des sculptures, des estampes, des peintures et bien d’autres encore témoignent la variété et la richesse artistique de ce territoire au cours des siècles qui se sont succédé. On peut admirer à cet endroit les œuvres de plusieurs noms connus comme Gustave Bienvêtu, Asger Jorn ou Manet.