Le musée national de la Marine se trouve à côté de la tour de l’Horloge de l’Arsenal dans la ville de Toulon. Il est sis à cet endroit depuis 1981. Il fait partie des rares sites historiques qui sont restés debout après la Deuxième Grande Guerre. Sa porte majestueuse est l’un de ses principaux éléments importants. Celle-ci date de 1738. Ce lieu est devenu l’un des sites touristiques les plus importants de cette ville. Le musée de la Marine de Toulon fait partie du musée national de la Marine avec les musées de Brest, Port-Louis, Paris et Rochefort. La création de ce lieu historique est particulièrement liée à l’histoire du port et de l’arsenal de la ville.

Mémoire de l’Arsenal

Les collections disponibles dans le musée national de la Marine de Toulon font partie des héritages laissés par le savoir-faire des hommes de l’arsenal depuis la deuxième moitié du XVIIe siècle. L’exposition dans cet endroit est faite de manière pédagogique et attractive afin d’inculquer aux visiteurs, quels que soient leur âge et leur niveau d’intelligence, l’histoire humaine et technique.

Une fois à l’intérieur de cet endroit, on ne peut pas louper l’espace destiné à la corderie bâtie suivant les plans de Vauban. Il y a les grandes maquettes d’instruction qui datent de 250 ans environ avant l’ère actuelle. On y trouve aussi des figures de proue, des ornements de poupe, une maquette de la galère surprenante Dauphine et l’espace dédié au bagne de Toulon. Tout cela témoigne la beauté des navires d’autrefois.

Au premier étage, on peut apprécier un focus d’éléments de la Deuxième Grande Guerre. Certains concernent le sabordage de la Flotte en novembre 1942 et d’autres sont dédiés à la Marine d’aujourd’hui. Cette présentation est développée autour des sous-marins et des porte-avions.

Les collections qu’on y trouve

En général, les collections présentées dans ce musée sont composées de maquettes de frégates, de galères et de vaisseaux. Mais on y trouve également des sous-marins et des porte-avions.

Une partie de la collection est dédiée particulièrement à l’histoire du port de Toulon, considéré depuis toujours comme étant le premier port de guerre d’Europe. Celle-ci est composée de représentations en sculptures, en peinture ou avec des instruments de navigation et des systèmes d’arme.

Parmi les éléments les plus exceptionnels qu’on puisse y trouver, il y a aussi les œuvres dont la figure de proue vaisseau de 80 canons Le Neptune ou celle de Jean Bart et du comte de Tourville. Celles-ci attestent la créativité et le savoir-faire de l’atelier de sculpture de l’arsenal de Toulon.