Étendu sur un parc de 4 hectares dans un cadre idyllique et typiquement varois, le conservatoire varois des animaux est un des lieux les plus intéressants de ce département. Il est inauguré en juin 2005. Il se trouve idéalement entre Aix-en-Provence et Monaco, dans le massif des Maures. Ensoleillé le long de l’année, cet endroit est un lieu de refuge pour plusieurs animaux, mais c’est aussi une destination touristique à ne pas manquer si l’on souhaite faire des découvertes et si l’on a envie de passer un bon moment avec la famille ou les amis. C’est une sorte de ferme un peu singulière absolument à faire découvrir aux enfants.

Un parc pour la bonne cause

Le conservatoire abrite plusieurs animaux. Mais les pensionnaires principaux sont composés d’espèces protégées et celles qui sont en voie de disparition. L’équipe de cette ferme particulière a donc comme mission de les sauvegarder.

Non seulement le parc est un lieu de vie pour les animaux, mais c’est également un endroit où l’on sensibilise les visiteurs à la cause animale. En quelque sorte, c’est donc une ferme pédagogique. Pour aboutir à leur objectif, l’équipe du parc apprend aux visiteurs à aimer les animaux, mais aussi leur donne toutes les informations indispensables leur permettant de mieux les connaitre. En outre, elle effectue des travaux de rénovation et de nouvelles installations permanentes dont le but de faire évoluer le parc.

Ce conservatoire collabore avec des organisations et des associations de conservation animalière diverses afin d’informer un maximum de public pour préserver les espèces rares et/ou en danger.

De temps en temps, des visites pédagogiques sont organisées dans le parc. Pour y participer, il faut prendre un rendez-vous au préalable.

Les habitants du parc

Comme étant déjà dits, les principaux habitants du parc sont les animaux en danger et ceux qui nécessitent des attentions particulières. Cependant, il y a aussi d’autres espèces dans le parc. En tant que ferme, on y trouve aussi des animaux

domestiques et des animaux de la ferme comme les poules, les coqs, les chèvres, les moutons, etc.

Actuellement, le parc compte 150 races anciennes d’animaux venus des quatre coins de la planète. Ces espèces sont variées. Il y a des grands mammifères, des petits mammifères, des espèces d’oiseaux de toutes les sortes, des carnivores, des reptiles, des rapaces et bien d’autres encore.

La plupart des animaux vivent en cage. Ceux qui sont certains de ne pas causer des dangers ou qui sont complètement inoffensifs comme les poules baladent librement dans le parc. Il est même possible de les approcher et de les toucher.