Créé en 1989 sur un terrain de 5 hectares à la Londe-les-Maures, dans le département du Var, ce jardin zoologique tropical est un parc parmi les plus connus dans ce territoire. On y trouve plusieurs types d’espèces animales issus de tous les continents. Mais on peut également y apprécier différentes sortes de plantes exotiques. Au total, ce parc compte plus de 250 animaux. Ce lieu est, non seulement, un endroit pour voir une faune et une flore exceptionnelle, mais est également un milieu permettant à tout le monde de se détendre, de partager des moments inoubliables en famille ou entre amis, mais surtout d’enrichir les connaissances concernant la nature.

Un lieu de refuge pour les animaux en voie de disparition

La Londe est un berceau pour plusieurs espèces animales protégées. En effet, avec un peu de chance, on peut y assister à une naissance. Ces accouchements exceptionnels ont également construit la renommée de cet endroit.

Autant que possible, l’équipe qui travaille dans le parc n’intervient pas dans l’élevage des jeunes animaux. Elle laisse aux parents l’occasion de faire tout ce qui est nécessaire pour leurs petits. Leur but est de leur donner la chance de vivre d’une manière la plus naturelle possible bien qu’une grande majorité d’entre eux reste dans des cages. Une fois arrivées à l’âge adulte, certains sont transférés dans d’autres parcs en France ou dans des pays étrangers. L’objectif de ces échanges est de maintenir la conservation des espèces rares dans la nature.

Un parc botanique et un endroit pédagogique

Le zootropical abrite aussi des espèces végétales venues de plusieurs pays. Grâce au climat méditerranéen propice au développement,t des plantes, plusieurs espèces végétales exotiques comme les eucalyptus, les mimosas et bien d’autres encore poussent sans difficulté dans ce parc. Elles se mélangent dans le même environnement où se développent plusieurs autres végétations autochtones.

Pour favoriser la pousse des yuccas, agaves et cactées, on a aménagé des rocailles dans le parc. Des palmeraies et des bambousaies apportent des touches particulières dans ce jardin.

Hormis le fait que cet endroit soit un conservatoire d’espèces rares que ce soit pour la faune ou pour la flore, il a également comme vocation d’inculquer les visiteurs à propos de la préservation et de ce qu’on peut faire pour aider les espèces rares à survivre. Pour ce faire, le parc organise de temps en temps des visites à la fois pédagogique et ludique pour les écoles et les collèges qui y viennent. Des animations y ont lieu pendant les vacances scolaires et les week-ends. Pendant ces moments particuliers, des professionnels comme les soigneurs animaliers se mettent à la disposition de tous les visiteurs pour répondre à leurs questions.